Aller au contenu

Pourquoi faire un bilan de compétences en 2022 ?

4.6/5 - (13 votes)

Que vous soyez salarié ou en recherche d’emploi, on vous a certainement déjà parlé du bilan de compétences…

Vous ne savez pas vraiment quel intérêt cela peut avoir, car vous connaissez vos compétences, votre parcours et ce que vous aimez dans votre travail au quotidien. Néanmoins, une analyse professionnelle et objective peut vous apporter bien plus que ce que vous n’auriez imaginé, voire même vous ouvrir d’autres horizons professionnels, une reconversion professionnelle d’autant plus si vous avez du crédit CPF.

Pour quelle(s) raison(s) faire un bilan de compétences ?

Les raisons de le faire son multiples ! Et surtout, elles sont très personnelles d’une personne à l’autre.
Par exemple ce qui peut pousser un ou une salariée à faire un bilan, il y a les raisons suivantes :

  • pour changer de métier, de branche professionnelle : faire une reconversion professionnelle
  • parce que vous avez besoin de valider vos compétences acquises durant carrière professionnelle, en vue de l’obtention d’un diplôme par exemple !
  • pour valoriser et donner du crédit à votre CV
  • parce que vous ne savez plus où vous en êtes, vous vous posez plein de questions : c’est normal !
  • pour quitter le salariat et se lancer dans l’entreprenariat : se mettre à son compte !
  • pour changer de service au sein de la même entreprise
  • pour monter en grade, avoir plus de responsabilités, gagner plus d’argent aussi !
  • parce que vous êtes au chômage, sans emploi : c’est le moment de faire une reconversion professionnelle !
  • parce que le bilan de compétences est gratuit : il peut être financé avec votre CPF !

Qu’est-ce qu’un bilan de compétences ?

La meilleure définition du bilan de compétences figure dans le code du travail.

Son objectif est de permettre à des salariés d’analyser leurs compétences professionnelles et personnelles ainsi que leurs aptitudes et leurs motivations afin de définir un projet professionnel, et le cas échéant, un projet de formation. Un bilan de compétences, c’est un œil objectif et professionnel sur l’expérience et les compétences d’un individu et les horizons professionnels qui s’offrent à lui pour une carrière épanouissante.

Code du Travail

Bilan de compétences et VAE : quelle différence ?

Alors que le premier vous permet de faire le point sur vos compétences professionnelles acquises, il vous donne les clés pour changer de carrière et d’orientation professionnelle, franchir le pas de la reconversion professionnelle.

La VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) vous permet de valider vos compétences et expériences professionnelles dans l’objectif d’obtenir une diplôme, d’un titre reconnu.

Qui peut bénéficier du bilan de compétences ?

Que vous soyez salarié(e) du secteur privé ou fonctionnaire, demandeur d’emploi, vous pouvez bénéficier d’un bilan de compétences dans une perspective d’évolution professionnelle.  En effet, la loi vous permet de faire une demande de bilan à votre employeur ou auprès d’un organisme paritaire agréé, par exemple dans le cadre d’un congé de reclassement.

Quelle est la démarche pour y accéder ?

Le bilan de compétences est un outil d’aide à la décision qui permet au salarié de faire le point sur ses aptitudes, motivations et capacités professionnelles et de définir un projet professionnel ou de formation en vue d’une évolution professionnelle.

Le bilan peut être réalisé à l’initiative du salarié avec le consentement de l’employeur (ou celui de l’organisme paritaire) dans certaines conditions.

temoignage bilan de competence
Témoignage bilan de compétence : Anne

Pour cela, le salarié doit justifier d’une ancienneté en qualité de salarié d’au moins 5 ans, consécutifs ou non, quelle qu’ait été la nature des contrats successifs au cours des 5 dernières années, dont 4 mois en CDD au cours des 12 derniers mois.

Le bilan de compétences peut se dérouler sur le temps de travail (avec maintien de la rémunération) ou hors temps de travail, mais avec l’accord écrit du salarié et après en avoir informé l’employeur.

Dans ce dernier cas, il faut l’aviser au moins 60 jours avant le début de la prestation si celle-ci se déroule sur le temps de travail. En cas de départ du salarié en cours de prestation, le bilan ne peut être réalisé qu’après accord écrit entre les deux parties.

Où faire un bilan de compétences ?

Faut-il passer obligatoirement par un organisme ?

Oui, vous avez le choix entre plusieurs organismes paritaires agréés, qui proposent chacun des offres différentes.

C’est une prestation d’accompagnement à la réalisation d’un projet professionnel. Il peut être réalisé à la demande de l’employeur si vous êtes salarié(e), ou par un organisme extérieur habilité par l’organisme paritaire collecteur agréé (OPCA, désormais appelé OPCO – Opérateur de Compétences).

Pôle Emploi pour les demandeurs d’emploi, ou bien encore l’Association Nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes (AFPA), pour les salariés.

Le Bilan de Compétences est réalisé dans un centre agréé, avec l’appui d’un consultant qui a été spécifiquement formé à cet accompagnement. Il s’agit d’une prestation individuelle, dont le coût est pris en charge soit par l’employeur, soit via votre Compte Personnel de Formation (CPF).

Parlez-en à votre CEP : Conseiller en Évolution Professionnelle

Le conseiller ou conseil en évolution professionnelle (CEP) permet à chaque salarié de disposer d’un accompagnement gratuit pour faire le point sur sa situation professionnelle et, s’il y a lieu, établir un projet d’évolution professionnelle (reconversion, reprise ou création d’activité…).

Le conseil en évolution professionnelle est un service gratuit du service public, il est également assuré par des conseillers de l’APEC (Association Pour l’Emploi des Cadres).

Le salarié en CDI peut être accompagné dans le cadre du conseil en évolution professionnelle :

  • soit par l’un des opérateurs régionaux sélectionnés par appel d’offres ;
  • soit par Pôle emploi, sous certaines conditions.

Les opérateurs régionaux sélectionnés par appel d’offres sont chargés d’organiser les sessions de conseil en évolution professionnelle, de financer le CEP et d’assurer le suivi des bénéficiaires.

Le bénéficiaire du conseil en évolution professionnelle est libre de choisir son opérateur.
La durée du CEP est comprise entre 12 et 24 mois, renouvelable une fois pour une durée d’au plus 24 mois. La prise en charge du conseil en évolution professionnelle est assurée par le FONGECIF (Fonds de gestion du CIF).

Pourquoi faire un bilan de compétences ?

Bilan de compétences : bonne ou mauvaise idée ?

Le bilan de compétence peut avoir un intérêt d’abord pour trouver sa voie, changer de carrière lorsque l’on ne sait pas vers quel projet professionnel ou formation s’orienter. La motivation peut-être de faire ce bilan avant de commencer sa vie professionnelle, pour définir les formations à effectuer avant de choisir la profession que l’on souhaite exercer, mais on peut également faire un bilan dans le cadre d’une reconversion professionnelle en vue d’exercer une profession dans laquelle on pourra s’épanouir.

Un bilan de compétence peut également être motivé par un licenciement et le début d’une période de chômage, afin que ses recherches d’emploi ou ses souhaits de formation correspondent à son projet professionnel à venir.

D’autres raisons peuvent motiver un bilan de compétences, une promotion professionnelle avec un changement de poste, un objectif de changement d’entreprise ou de création d’entreprise. Le bilan de compétence est utile pour la bonne gestion de sa carrière professionnelle, en mettant toutes les chances de son côté pour évoluer vers un emploi épanouissant.

Comment se passe un bilan de compétences ?

Un bilan de compétences se réalise en maximum 24 heures par un professionnel agréé, en trois phases distinctes étalées sur plusieurs jours ou plusieurs semaines.

Phase préliminaire

La première phase est la phase préliminaire de validation de la demande et d’information sur le déroulement du bilan.

Phase d’investigation

La seconde phase d’investigation correspond à l’analyse des motivation et intérêts professionnels et personnels, au travers de l’expérience professionnelle et personnelle, des formations, des centres d’intérêt, des motivations et des valeurs.

Phase de conclusion

La dernière phase prévoit un entretien personnalisé détaillant le document de synthèse rédigé à l’issue du bilan de compétences.

Combien de temps dure un bilan de compétences ?

temoignage bilan de competence laurent
Témoignage bilan de compétences de Laurent

La durée du Bilan est variable, entre 8 à 24 heures. Elle peut être étalée sur plusieurs semaines, ou bien se concentrer seulement sur la première phase, durant laquelle le consultant réalise des entretiens avec le consultant lui-même, et les autres participants au bilan.

Quelle sera ma rémunération pendant le bilan ?

Très simple : si vous faites votre bilan pendant votre temps de travail, vous conserverez votre salaire. S’il est réalisé hors de vos horaires de travail, vous ne percevrez aucune rémunération supplémentaire.

Quel financement pour mon bilan de compétence ?

Comment faire un bilan de compétences gratuit ?

Les salariés ainsi que les demandeurs d’emploi qui souhaitent faire un bilan de compétences gratuit, peuvent bénéficier d’un bilan de compétence gratuit, ce dernier est éligible CPF

Si la demande est à l’initiative du salarié, ce denier peut mobiliser son Compte personnel de formation (CPF) pour le financement de tout ou partie de son bilan de compétences. Les frais pédagogiques et les frais annexes du bilan de compétences peuvent être imputés sur le CPF.

En revanche si c’est l’employeur qui le demande (dans le cadre d’un congés de reclassement ou d’un plan de développement), c’est l’employeur qui aura la charge intégrale du financement du Bilan de Compétences (hors rémunération). La prise en charge financière est déterminée au niveau de la branche. Elle doit être versée à l’OPCO désigné par la branche.

Utilisez les crédits de votre Compte Personnel de Formation : le CPF

Le CPF est un compte qui vous permet d’acquérir des heures de formations professionnelles, et qui vous aide à financer votre projet professionnel.

Comment fonctionne le CFP ?

Pour pouvoir bénéficier du CPF, vous devez avoir travaillé au moins 4 mois durant les 5 dernières années. Le compte est alimenté chaque année par des heures que vous avez travaillées sur votre temps travail.

Le compte formation est-il obligatoire ?

En théorie, le CFP est facultatif mais il peut vous être fortement conseillé pour vous former à un nouveau métier ou pour changer de métier.

Vous pouvez donc décider de ne pas utiliser votre cpf et d’utiliser votre compte personnel pour financer votre bilan de compétences. Mais dans ce cas, vos heures cumulées seront perdues et devront être utilisées sur une autre année. Si vous souhaitez en savoir plus sur la gestion de vos heures

Pour les salariés, ce bilan de compétence gratuit peut être réalisé avec les droits acquis au titre du compte personnel de formation (CPF). Il peut être à l’initiative du salarié ou de l’employeur, et réalisé en dehors du temps de travail ou durant le temps de travail.

Les règles sont différentes selon les situations, avec une prise en charge du coût par l’employeur lorsque le bilan est exécuté pendant le temps de travail. Quel que soit le cas de figure, le bilan de compétence sera gratuit pour le salarié si les conditions d’éligibilité sont respectées.

Pour un demandeur d’emploi, la demande de réalisation d’un bilan de compétences est également gratuite et doit être adressée à son conseiller pôle emploi.