Aller au contenu

Tout savoir sur le bilan de compétences en 2022

4.6/5 - (10 votes)

Vous envisagez un changement de carrière ou une reconversion professionnelle en effectuant un bilan de compétences, mais comment s’y prendre, où le faire, et comment le financer ?

Qu’est-ce que le bilan de compétences ? 

C’est un bilan qui permet d’envisager une évolution professionnelle ou simplement, se réorienter vers un autre métier. Il permet à tout salarié ou demandeur d’emploi d’analyser sa situation, ses compétences et ses motivations quant à son futur projet.

Une carrière peut être évolutive, ou ne pas convenir au salarié, qui choisira de changer de vie et de métier à un certain moment de sa vie. Il permet un reclassement au sein d’une entreprise, une reconversion professionnelle ou une évolution de carrière.

Il se déroule en trois phases obligatoires qui seront assurées par un prestataire choisi extérieur à la société, à savoir :

  1. une phase préliminaire, qui permet d’analyser, de déterminer et de définir le projet,
  2. une phase d’investigation qui permettra de construire le projet et d’envisager différentes alternatives,
  3. et enfin, une phase de conclusion qui apportera les résultats du bilan et les moyens possibles pour la réalisation du projet.

Alors, comment entreprendre les démarches et qui peut en bénéficier ?

Qui peut bénéficier du bilan de compétences ?

A priori, tout salarié du secteur privé ou public, ainsi que les demandeurs d’emploi. Il peut être discuté avec son employeur et se dérouler pendant le temps de travail avec son accord. Si le salarié choisit de faire un bilan de compétences gratuit en dehors du temps de travail, il n’y aura pas besoin d’accord au préalable de l’employeur.

Le demandeur d’emploi peut directement demander à son conseiller pôle emploi de l’accompagner dans ses démarches. 

Financement

Selon la démarche choisie, le coût d’un bilan de compétence est variable. Son prix moyen est estimé à 2 000 euros. Toutefois, des aides sont possibles.

Bilan de compétence gratuit : éligible CPF

Le bilan de compétences est éligible au CPF, plus connu sous le nom de Compte Personnel de Formation, qui permet de le financer ou de couvrir une partie des frais. Il peut être également financé par l’entreprise qui embauche le salarié demandeur. 

Aide individuel à la Formation (AIF)

Il peut être pris en charge par l’employeur, par Pôle Emploi en utilisant l’AIF (Aide Individuelle à la Formation) ou en utilisant son CPF, si assez de droits ont été acquis lors de sa carrière professionnelle, sinon, par ses propres moyens, si aucun autre financement n’est possible pour le demandeur.

Toutefois, il existe sur internet des bilans de compétences en ligne, où l’on trouve la mention « gratuit et sans engagement ». Mais n’oublions pas que c’est le CPF qui prendra en charge « gratuitement » ce bilan, suite aux droits acquis durant sa carrière. Rien n’est gratuit !

Faire appel au CEP

Pensez à vous renseigner en prenant contact avec le CEP (Conseil en Évolution Professionnelle) pour être accompagné dans vos démarches, et pouvoir envisager différentes possibilités pour réaliser ce bilan.